jeudi 12 février 2009

Les banques françaises recadrent les traders

Mayeul vous en avez déjà parlé, lors de son discours, le Président Sarkozy a été clair les banquiers doivent prendre leur responsabilité, car dans cette crise ce sont les premiers a être montrés du doigt.

Les banques ont décidé cette fois de coopérer. Elles se sont engagées à adopter un "code éthique", autrement dit les banques françaises adopteront dorénavant une conduite plus raisonnable dans le versement des bonus des traders. Nicolas Sarkozy avait été virulent en s'adressant tout particuliérement aux traders, "des jeunes gens qui jouaient à spéculer", et jugeant que le système de bonus appliqué à ces financiers était en partie responsable de la crise.

La FBF (Fédération Bancaire Française) s'est immédiatement mise au travail et prépare un rapport qu'elle remettre à Christine Lagarde. Une fois appliquées, ces mesures permettront de verser des bonus plus "proches de la réalité". Les banques assurent qu'elles supprimeront les primes garanties, ne distribueront aucune prime en cas de position de marché perdante et caluleront dorénavant les primes en fonction du cours de l'action de l'entreprise. la France devient donc le premier pays à restreindre les bonus des traders.

Il aura fallu une catastrophe économique pour que certains administrateurs prennent connaissance de l'ampleur de certains bonus. Un Français de Goldman Sachs avait touché 50 millions de livres sterling en 2007. Jérôme Kerviel ayant mis un an pour évoquer la folie du métier de trader. "J'ai fait une grosse bêtise" a t-il avouer au micro de RTL. Il n'est donc jamais trop tard pour prendre conscience.
Fleur

5 commentaires:

Maurice a dit…

"la France devient donc le premier pays à restreindre les bonus des traders": La France sera bientôt le premier pays sans traders... A vouloir trop réguler, on risque de perdre le contrôle total du monde des affaires...

François a dit…

Dommage qu'il ait fallu attendre le scandale Kerviel et les subprimes pour s'apercevoir de l'absurdité totale du système bancaire (les caisses noires des banques, les spéculations à hauts risques des traders à l'origine de leurs bonus ahurissants). A mon sens cher Maurice, il est bon de réguler tout ça pour éviter de plonger encore plus bas et reprendre justement le contrôle de l'argent en possession des banques.

Comment pouvez vous penser qu' "A vouloir trop réguler, on risque de perdre le contrôle total du monde des affaires...", quand on voit le montant des positions prises par Kerviel (à la Sogé banque française de référence !!!)à l'origine du scandale!!!

La crise a dit…

Cher Mayeul & cie,

C'est super de vous être inscrits sur la crise mais je ne vois pas le bouton de vote sur votre blog... pas cool... Je compte sur vous pour que ce soit donnant-donnant : l'installation est ici. Je repasserai ce weekend.

Mick a dit…

Tout comme Maurice, je ne pense pas que rendre les marchés financiers ultra régulés soit une solution au problème. Ceci d'autant plus que tous les pays ne nous suivront pas (et surement pas les USA) et nous nous retrouverons seuls, avec nos principes et, sans business à faire. Il ne reste plus qu'à trouver un juste milieu entre nos principes moraux et l'impératif de fournir du travail et de la richesse au peuple français.

Martin a dit…

Le bruit court qu'afin d'éviter de perdre les traders capables de leur rapporter de l'argent, les banques étudieraient un moyen déguisé pour continuer discrètement à les rétribuer. Est ce vrai ???