jeudi 7 mai 2009

Obligation de fumer en temps de crise !



Une fois n’est pas coutume, je vous relaie aujourd’hui une chronique radio passée sur Europe 1 hier matin dont le sujet est assez insolite : l’administration locale de la province de Hubei en Chine a ordonné à ses fonctionnaires de fumer 230 000 paquets de cigarettes cette année an, représentant un chiffre d’affaire de 440 000 euros environ. Les cigarettes fumées devront obligatoirement être produites dans la région, cette mesure visant à relancer la demande intérieure.

Au-delà de l’aspect purement anecdotique de cette information (le site Aujourd’hui la Chine a d’ailleurs publié un article hier après-midi qui affirmait que, sous la pression médiatique, le gouvernement local avait retiré cet ordre), cette « affaire » montre que la Chine est touchée par la crise et le ralentissement de ses exportations (-17% au mois de mars par rapport à l’année dernière). Des milliers d’usines ont fermé et les paysans venus travaillés en ville sont renvoyés chez eux. Le taux de croissance du PIB est passé de 11.9% en 2007 à 9% en 2008, approchant dangereusement les 6% en dessous desquels des frictions sur le marché du travail peuvent apparaître. Si la demande extérieure diminue et ne stimule plus la croissance, la Chine a la chance de pouvoir compter sur sa population de 1.4 milliard d’habitants. La demande intérieure est donc une solution de substitution adéquate en ces temps de crise. C’est ce qu’en a conclu le gouvernement local du comté de Gong'an, édictant cet ordre de fumer des cigarettes locales à ses fonctionnaires, à l’opposé des mesures de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Marie

video

Aucun commentaire: