mercredi 3 décembre 2008

Crise financière : un retour aux particuliers et à la banque de détail




Avec plus de 27 000 guichets permanents, plus de 99% de la population française de plus de 18 ans possède un compte bancaire (sources : la Banque de France, la Fédération des Bancaire Française). La crise des subprimes a montré la limite des banques de financement et d’investissement (BFI) et provoqué une valorisation de la banque de détail qui s’adresse aux particuliers et aux PME. Selon l’article de Challenges du 27 novembre dernier, les banques réorientent leurs efforts sur leurs activités de détail :

« Retour aux fondamentaux
Pour s'adapter et survivre, une seule solution : mettre le paquet sur la banque de détail. «C'est la victoire des briques sur les écrans, explique ainsi Olivier Pastré. On redécouvre le charme des bonnes vieilles agences bancaires, qui collectent de bons vieux dépôts. C'est la revanche des traditions sur la modernité incontrôlée.» »

Un virage qui est visible dans la communication des banques aussi bien françaises qu’étrangères qui recentrent une partie de leur communication sur les clients particuliers.


Marie

PS : désolée pour la qualité de la publicité de la Banque Postale, je ne l’ai pas trouvé sous format électronique.

3 commentaires:

Louis a dit…

Merci pour cet éclairage. Ce retour à la banque de détail pourrait être, pour les particuliers, une solution si les banquiers acceptent de jouer leur rôle de conseil.

tarik a dit…

Intéressant en effet.
pour la photo, elle vaut largement une pub aseptisée...

Anonyme a dit…

retour à la réalité...ou passage du virtuel au réel...Est ce bien sincère cette communication?

Kervio