mardi 3 mars 2009

Atelier de réflexion sur la Crise


La crise économique et financière est présente dans toutes les discussions, sur les écrans et dans les médias. Elle a des conséquences dans tous les segments de la vie économique, politique, sociale, voire affective.
Pourquoi ne pas "l'interpeler publiquement et collectivement", ouvrir le débat et engager une réflexion avec des économistes, des technophiles, des chercheurs, des chefs d'entreprises, des banquiers alternatifs, des informaticiens, des militants et tout un chacun ?

C’est ce que veut faire le Crisis Camp qui se tiendra samedi 7 mars 2009 de 13h00 à 19h00 à la Cantine, 151, rue Montmartre, 12 Passage Montmartre, 75002 Paris (métro Grds Boulevards ou Bourse).

Certaines thématiques sont déjà envisagées pour structurer les débats :
  • échanges entre acteurs de l'innovation numérique sur les effets de la crise (emploi, trésorerie) ;
  • retours des chefs d’entreprises et communication sur l’état et les besoins du marché, de l’emploi, du financement ;
  • actions concrètes d'aide et de soutien (mutualisation, veille de crise, échange et proposition, petites annonces...) ;
  • soutien à l’innovation et aux nouveaux modèles économiques (finance éthique, financement P2P, open source, IT & solidarités, green et cleantechs...) ;
  • analyses et propositions conceptuelles et théoriques (économie, finance, sociologie…).

Nous espérons que vous serez nombreux à cet événement (inscription ici) auquel l'équipe de Ma crise bien aimée participera.

L'équipe de Ma crise bien aimée

1 commentaire:

Serge Cheminade a dit…

Bonjour,

Je propose des actions concrètes à
http://www.orvinfait.fr/des_centaines_de_tonnes_de_petrole_dans_nos_assiettes.html
Le but est de transformer les énormes profits de quelques-uns en pouvoir d'achat pour tous. Plus de pouvoir d'achat impliquant plus d'emplois.

A l'adresse indiqué vous y trouverez un message à diffuser autour de vous afin que chacun prenne conscience qu'en faisant mieux jouer la concurrence cela créera des emplois. L'idée n'est pas nouvelle car c'est le but de la LME mais sans une prise de conscience des consommateurs les lois ne sont pas efficaces.